Accueil Activités MPM Relations Bilatérales Maroco-Sénégalaises, au menu de la conférence inaugurale du master MPM

Relations Bilatérales Maroco-Sénégalaises, au menu de la conférence inaugurale du master MPM

0
PARTAGER

Dans le cadre du développement des relations Maroco-Africaines, l’espace des humanités de la Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université Ibn Zohr UIZ / Agadir, a abrité jeudi, 25 octobre la conférence inaugurale du master métiers et pratiques des médias MPM, en faveur des étudiants de la septième promotion avec la participation de la sixième promotion dudit master.

Cette rencontre sous le thème « Relations Bilatérales Maroco-Sénégalaises et Enjeux Africains », a été présidée par le coordinateur du master MPM, M. Omar Abdouh, et animée par le médiateur de la république du Sénégal, M. Alioune BADARA CISSÉ, en présence du directeur du laboratoire de Recherche Société Langage Art et Médias  « LARSLAM », M. Abdeljali EL IDRISSI, du vicedoyen du décanat chargé de la Coopération et de la Recherche Scientifique de la FLSH,  Professeur  Athmane HNAKA, la vice-présidente  du Groupe AFI, l’université de l’entreprise au Sénégal, Mme Mariama NDIAYE COULIBALY, et une panoplie de professeurs, et des étudiants de la FLSH et des personnalités médiatiques.

Un événement unique en son genre, qui se veut comme une occasion propice pour consolider la coopération Maroco-Sénégalaise au service du développement du continent africain, et une plate forme idéale d’échange, de  transfert d’expériences  et de communication, et qui s’inscrit dans le cadre de  promouvoir les relations bilatérales  sur le plan religieux, social, économique et culturel, tout en mettant en avant l’importance des efforts entrepris par le Maroc pour le renforcement du partenariat entre les deux pays, et bien évidemment mettre en exergue les enjeux africains.

À cette occasion, qui a été axée sur les relations entre le Maroc et l’Afrique de façon générale, et entre le Maroc et le Sénégal en particulier, le diplomate sénégalais M. Alioune BADARA CISSÉ a  salué au début de la leçon inaugurale la qualité des relations politiques, culturelles, et sociales qui unissent les deux pays, et a souligné perpétuellement l’évolution enregistrée au niveau des échanges économiques entre le Maroc et le Sénégal durant les dernières années.

 Par ailleurs, le professeur  Athmane HNAKA a saisi cette occasion pour féliciter et remercier M.Omar ABDOUH pour ses efforts déployés pour offrir une formation de qualité, qui a son tour a salué, durant le séminaire, la solidarité des liens et  les relations fortes et exemplaires des deux pays. De même, il a mis l’accent sur la réputation bien assise de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines d’Agadir, fondée  sur les principes de la diversité de  la formation, de la recherche,  et de l’ouverture à l’international. « Dans l’université, on ne cherche pas le prestige, mais on cherche autre chose, c’est de faire rayonner la culture de notre pays de différentes manières », a affirmé M. Omar ABDOUH.

 Il a rappelé, à cet égard, la nécessité de la construction des profils des futurs Mpmistes afin de pouvoir réussir l’insertion professionnelle.

De son côté, Mme COULIBALY a exalté les bonnes relations existant entre le Maroc et le Sénégal,  en particulier la forte intégration bilatérale  de la communauté marocaine et de la communauté sénégalaise, soulignant ainsi que le partenariat entre les deux pays constitue une valeur ajoutée et un exemple réussi de la vitalité de cette coopération bilatérale dans tous les domaines.

Pour sa part, M. Abdeljalil EL IDRISSI a exprimé sa détermination à hisser les relations de collaboration  entre les deux pays, basées sur la formation et la recherche, la culture de partenariat, la réciprocité, et l’échange du savoir. Il a, dans ce sens, fait savoir que pour faire évoluer qualitativement  cette coopération Maroco-Sénégalaise, il faut travailler ensemble et travailler davantage, tout en promettant les invités de cette conférence d’organiser au mois de Mars un colloque international autour de « l’université entreprise ».

Par ailleurs, le maître Alioune BADARA CISSÉ, ex ministre des affaires étrangères du Sénégal, s’est félicité lors de son allocution, de l’excellence des relations Maroco-Sénégalaises qui ont connu une évolution qualitative durant les dernières années. C’est ainsi que, monsieur le médiateur a mis en relief l’importance et la pertinence du thème choisi par la 7ème promotion, articulé autour des relations bilatérales et des enjeux africains, appelant ainsi à une reconnaissance de cette coopération forte entre les deux pays, qui s’inscrit dans le cadre d’une orientation stratégique visant  la volonté du Maroc de contribuer au développement et à la forte intégration bilatérale des deux communautés.

Il a ajouté aussi, que  l’adhésion du Maroc à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) va renforcer davantage ces relations, et conduire inévitablement les deux pays à un horizon élargi de coopération et de solidarité.

«  L’Afrique est considérée comme le continent  le plus pauvre, mais paradoxalement le plus riche », a souligné M.CISSÉ, tout en expliquant que, certes, les pays africains restent parmi les continents les plus pauvres sur le plan économique et au niveau du développement, même s’ils sont immensément riches en ressources naturelles.

À cet effet, le médiateur a  donné un aperçu succinct du partenariat Maroc-Sénégal, diversifié et marqué par la fraternité et la solidarité, et sur « l’histoire de famille » entre les marocains et les sénégalais qui date de plus de mille ans, rappelant à cet égard les différentes visites échangées entre plusieurs personnalités sénégalaises et marocaines, qui se traduisent à travers cette intégration fondamentalement réussie couvrant prioritairement les domaines du développement humain durable.

Tout compte fait, la relation entre le Maroc et le Sénégal est sur la bonne voie, les liens historiques, religieux, fraternels…, qui unissent les deux pays sont forts présent, un développement de partenariat avancé est mis en valeur en vue de réussir l’objectif partagé d’approfondir les relations Maroco-Sénégalaises, et indubitablement par la suite, mettre en synergie les efforts et atouts respectifs dans une perspective digne de promouvoir une co-émergence entre le  Maroc et le Sénégal.

                 Aouatif QANDOUSSI

               Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Agadir

                  Master : Métiers et Pratiques des Médias

                                                                       Promo 6

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here