Accueil Activités MPM Racontez IKOUNKA !

Racontez IKOUNKA !

0
PARTAGER

Au cœur des montagnes d’Ait BAHA, et plus précisément, dans la commune territoriale d’IMIMQORN, sort de l’ombre un petit village appelé IKOUNKA pour raconter son histoire, ses symboles et ses valeurs, à travers ses monuments qui ont  jalonné les siècles.

Apprendre et comprendre l’histoire de cette région, est la préoccupation du forum provincial TAWSNA des Associations culturelles, lesquelles ont organisé le 13 Mai 2018, en partenariat avec l’Observatoire Universitaire des Métiers et Pratiques des Médias, une table ronde  sous  le thème : IKOUNKA raconte son histoire. Donc Pour réussir ce transfert, ils ont demandé aux meilleurs spécialistes parmi les professeurs de la FLSH ibn Zohr, de raconter la splendeur de ces lieux, dans l’espoir de mieux faire comprendre la complexité de son passé.

M.ABDERAHIM JANATI a mis le doigt sur la légende de Commune Territoriale d’IMIMQORN, et a estimé qu’il est impératif d’élargir la participation des citoyens, afin de redynamiser le rôle de la constitution marocaine de 2011, pour un passage rapide et libre à la gouvernance locale.

Concernant la deuxième intervention, elle a été  assurée par  M.NAJEM BENHAMOU, qui a parlé de la représentation des autorités régionales et locales d  Souss et plus spécialement de l’attribut CHTOUKA  ou HCHTOUKA, dans une période définie de la seconde moitié du 18ème  siècle au début du 20ème  siècle.

« L’histoire des premiers habitants du Maroc ainsi que l’origine de la langue », ont été dans le fond de l’intervention de M. ABDSALAM TAYEB, qui a sondé cette problématique d’une manière scientifique selon les dernières recherches mises au point par l’anthropologie, précisant que les Marocains se sont  développés dans une telle sphère.

Quant à M.ALAOUI ISMAIL, il a bien touché le grand public en proposant un discours clair sans jargon, pour solliciter les habitants de la région à mettre en valeur  leur patrimoine, sa conservation, sa protection et son enrichissement. Il a proposé à un parterre fait des habitants locaux,  des acteurs associatifs et des médias, de nouveaux outils pour valoriser le patrimoine, afin d’accroitre les flux touristiques à même de jouer le rôle de levier de développement économique et social dans la région.

M.OMAR ABDOU  a totalement réorienté la trajectoire des interventions, en parlant du lien existant entre médias et patrimoine. Il a consacré la grande partie de son discours, à souligner l’importance de la diffusion et la promotion du patrimoine à travers  une véritable plateforme médiatique.

L’implication du premier exploitant  des sites et monuments historiques du Maroc, en l’occurrence le secteur du tourisme, dans l’entretien et la sauvegarde de sites aussi somptueux que les igoudar d’Azilal Ikounka, est plus que jamais pressante. Pour sa part, l’Etat doit lui aussi structurer ses politiques en développant la formation et la recherche autour du patrimoine matériel, et favoriser l’accessibilité des ressources et permettre aux collectivités territoriales d’être en première ligne pour organiser les offres requises.

ESSAIRI FATIMA
MPM6 – FLSH
UIZ- Ibn Zohr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here