Accueil Evénements Le master MPM au cœur du FIFTA

Le master MPM au cœur du FIFTA

0
PARTAGER

Le corps pédagogique du master Métiers et Pratiques des  Médias s’investit à fond au festival international du folklore traditionnel d’Agadir et marque sa participation par des interventions très bénéfiques au master et à la faculté en général.

Le folklore n’étant  seulement pas un moyen de divertissement et de distraction mais  aussi un patrimoine artistique témoignant d’une civilisation et d’une culture humaine est du moins une  conviction forte à MPM et c’est dans ce sens que les responsables de cette formation aux métiers et pratiques des médias ont saisi l’événement FIFTA pour permettre aux étudiants de mettre la main dans la patte et travailler pour la réussite de la première édition d’un festival dédié à l’art du folklore universel, le FIFTA.

Avant même son ouverture qui était prévue pour le 7 du mois courant, le corps professoral et les étudiants de MPM s’étaient déjà engagés académiquement  pour participer à la réussite du jeune festival. Les préparatifs ont commencé quelques jours auparavant par  des réunions  entre enseignants et étudiants distribuant ainsi les tâches à tous les éléments du groupe pour garantir l’implication de tout le monde. Des travaux de conception et d’impression d’affiches, de dépliants et de banderoles ont été réalisés sous la supervision du coordinateur du master monsieur Omar ABDOUH habitué à saisir toutes les occasions pouvant être bénéfiques à ses tous étudiants, les MPMistes.

Monsieur ABDOUH a par ailleurs signé, au nom de l’observatoire OUPRAM, un partenariat entre avec le CENTER ALJAZEERA D’ETUDES ET RECHERCHES et l’ASSOCIATION FLAMANT D’ART ET DE DEVELOPPEMENT SOCIO-CULTUREL » permettant une coopération scientifique et professionnelle visant à faire bénéficier les futures journalistes de MPM de diverses formations dans le domaine des médias.

Madame Fatema ECHAABI a représenté pour sa part le master à la conférence de presse organisée le  4 mars à hôtel MARHABA par l’association FLAMANT D’ART ET DE DEVELOPPEMENT SOCIO-CULTUREL  et a insisté sur la détermination de la faculté et du master MPM à jouer un rôle académique en marge de cet évènement culturel et artistique, en favorisant et en facilitant l’organisation de deux rencontres internationales sous le thème « Arts populaires, patrimoine culturel universel » en plus des ateliers de formation en faveur des étudiants.

Ces deux tables rondes traiteront deux thèmes ; le premier sera consacré au sujet « Interculturel, cognition sociale et mode d’expression » et débutera le 9 mars par les allocutions consécutives de monsieur le doyen AHMED BELKADI, monsieur AHMED GAMAL-EL DIN, président du CIOFF Egypte/UNISCO, madame CHAMA EZ-ZAHRANI présidente de l’association Flamant d’Art. Cette table ronde connaîtra la participation du Pr. MOKHTAR EL MOUAHAL, comme modérateur,  ainsi que celle des membres du staff pédagogique du master MPM, en l’occurrence Pr. FATEMA ECHAABI qui donnera une conférence sur «Le dialogue culturel à travers les arts populaires » et Pr. ABDERRAHIM ANBI qui interviendra autour de « La superposition des référentiels culturels, cas du monde rural ». 4autres interventions seront assurées par des participants étrangers tels monsieur AHMED GAMAL-EL DIN président du CIOFF Egypte/UNISCO, AMIR MAUMUTI/ LULZIM SELMANI ministre de culture Macédoine,   KIM TAEGYUM président of suna arts Corée du sud, MARIA TSYHETSKAIA/ ALEXENDER PAKAEV présidents du groupe souvenir folklore Russie.

Le deuxième panel aura lieu le 10 mars et abordera le sujet « Médias et patrimonialisation ». Il sera modéré par Pr. ABDELJALIL EL IDRISSI docteur en sciences du langage. Quant à l’allocution de Pr. OMAR ABDOUH, elle s’articulera autour de « Les médias et la promotion culturelle». Pour sa part, Pr. ISMAIL MADANI ALAOUI interviendra sur « Le fait social, une autre dimension d’analyse» et Pr. Hassan OUTALEB traitera de « La réalité du patrimoine immatériel ».

Ce même panel sera enrichi par les interventions du Pr. ABDERRAHIM TGNI, spécialiste du patrimoine immatériel et qui parlera des «Types d’arts populaires dans l’oasis de Daraa », du M. HAKAN EVCIMAN, président art folklore de la Turquie dont l’allocution  questionnera « les programmes de formation, et leurs rôles dans la promotion folklorique », et enfin par l’intervention de M.r MARK ROBSON, directeur de radio 95 Bergerac et président du festival Country France qui mettra le focus sur « Le rôle des médias, des festivals et du FIFTA ».

Les MPMistes quant à eux, ils ont un terrain d’expérimentation fertile qui leur permettra d’affiner leurs talents techniques et artistiques, tout le long du festival qui  s’étale sur quatre jours et  comporte une panoplie de programmes diversifiés : des spectacles, des expositions des produits du terroir et  de l’artisanat, des ateliers de formation, des défilés traditionnels… un vrai champ d’applications très riche pour les techniciens et les rédacteurs en même temps.

Le FIFTA, une nième occasion offerte aux étudiants du master MPM, pour plus de découvertes, de pratiques et d’épanouissement. Allez MPM !

                                                      

Ecrit par : FATIMA EL MOURAILLE
MPM 6
FLSH AGADIR

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here