Accueil Activités MPM La leçon inaugurale du master « Métiers et Pratiques des Médias » sous le...

La leçon inaugurale du master « Métiers et Pratiques des Médias » sous le Thème : les relations maroco-sénégalises et  enjeux africains.

0
PARTAGER

Une leçon inaugurale fut animée par Maitre Alioune Badara Cissé, Médiateur de la République du Sénégal, hier jeudi  25octobre 2018, à l’espace des humanités de la faculté des lettres et sciences humaines, université Ibn Zohr, Agadir (FLSH UIZ).

Comme chaque année, le Master Métiers et Pratiques des Médias organise la leçon inaugurale, choisissant dans ce sens un thème qui va avec les sujets d’actualité.

Ainsi, pour cette année, le retour du Maroc à sa famille africaine fut au centre des faits et qui a été très bien sollicité par tous les pays de l’organisation de l’union africaine. Un retour auquel sa Majesté a donné une ampleur grandiose et le mettant au centre de sa nouvelle stratégie envers le continent et qui s’est couronné par plusieurs conventions avec des pays frères dont le Sénégal jouit d’une place primordiale.

 Dès lors, un projet, issu d’une initiative privée a vu le jour, donnant lieu à un partenariat win/win pour le développement de nos régions respectives.  Et c’est suite à une convention cadre  entre le privé et nos partenaires sénégalais que le Master  métiers et pratiques des médias (MPM) a adressé une invitation, sous couvert de la faculté des lettres et sciences humaines de l’université Ibn Zohr d’Agadir, au Maître Alioune BadaraCissé, Médiateur de la République du Sénégal qui a répondu avec joie et enthousiasme et que d’autres personnalités de ce pays y assisteront.

En effet, cet évènement marque d’un grand pas l’histoire de la faculté des lettres et sciences humaines de l’université Ibn Zohr d’Agadir. Une nouvelle voie qui s’ouvre sur ce pays frère au niveau de l’enseignement supérieur en particulier, de la recherche scientifique et des relations tant au niveau transversal que bilatéral. Et comme le thème le prouve bien, cela permettrait aux étudiants, en présence d’un corps professoral raffiné et des experts des relations sud/sud de décortiquer les différents enjeux de l’orientation du Maroc et de sa demande d’adhésion à la CEDEAO. Tout cela se passera dans un cadre dédié  à ce genre de cérémonie qui est l’espace des humanités de la FLSH UIZ Agadir, en présence du Médiateur, qui a une parfaite connaissance des relations bilatérales puisqu’il a occupé le poste du ministre des affaires étrangères et dont la connaissance des profondeurs  des relations entre le Maroc et le Sénégal en particulier et celles nord/sud en général, sera plus enrichissante et d’une plus value inestimable.

Certes, retracer l’historique des relations qui lie le Maroc avec le Sénégal ne peut pas se faire en quelques lignes mais, on  peut toutefois s’arrêter sur des faits marquants dont le discours du Roi Mohammed VI depuis Dakar à l’occasion du 41eme anniversaire de la Marche Verte, les échanges commerciaux avec les deux pays, le rôle du Sénégal dans l’affaire du Sahara et l’extension des rapports culturels et sociaux.

Tout cela constitue une plate forme qu’il faut consolider et développer par de nouveaux projets dans une optique gagnant/gagnant comme le souverain l’a souligné en maintes reprises et qui profiteraient surtout à la jeunesse des deux pays.

Mohamed Laghouizi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here