Accueil Médias Presse écrite Agadir vibre au rythme de « TalGuit’art »

Agadir vibre au rythme de « TalGuit’art »

16
0
PARTAGER

La ville d’Agadir a abrité du 1er au 3 février la première édition du « Festival international de la guitare » au jardin Olhao de Talborjt. Baptisé « TalGuit’art » le festival a pour objectif la revitalisation de la « Street Guitar » ou la guitare de la rue auprès des Gadiris.

Selon les organisateurs, plus de 2000 invitations ont été distribuées pour ce festival qui vise à donner un nouvel essor à la « Street Guitar » délaissée aujourd’hui mais qui autrefois animait les rues de Talborjt avant les travaux de réaménagement et l’expansion démographique qu’a connue le quartier.

Sur scène des chanteurs accompagnés des guitaristes, venus de plus de 15 pays : la Colombie, le Chili, l’Italie , l’Angleterre , la Belgique , l’Espagne , l’Allemagne , la Pologne ..etc, se sont succédés sur scène durant les trois jours du festival.

Par ailleurs, les festivaliers pouvaient aussi profiter des expositions d’arts plastiques (une fresque murale en hommage à Ammouri Mbarek, l’une des icônes de la chanson amazighe), des rencontres littéraires (signature du livre de l’artiste Laarbi Babahadi) et des ateliers et des masters class qui se ont été programmés en parallèle au festival. «L’ambition est de contribuer à redonner vie au quartier Talborjt qui représente l’un des plus vieux de la capitale du Souss  et de contribuer à rendre l’art et la culture accessibles au grand public » a affirmé dans une déclaration à la MAP, la directrice de cette manifestation, Zohra Makach.

Pour sa part, l’Association «Memory Agadir» a bien voulu souligner qu’«A travers cet événement, on veut faire découvrir à un large public la famille des instruments de musique ayant joué un rôle essentiel dans l’évolution de l’histoire de la musique, notamment la Guitare ». Il est à rappelé que  l’organisation de cet événement artistique est l’œuvre de ladite association avec l’appui de plusieurs partenaires, et à leur tête l’université IBN ZOHR.

Une animation musicale aussi riche que diversifiée avec des chants populaires et traditionnels du Maroc, ont été au rendez vous lors de la cérémonie de clôture du festival ce samedi 3 février 2018.

 

 

Asma Sahlaoui
master Métiers et Pratiques des Médias
MPM
Promotion 6

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here